La Lettre N° 17 – Octobre 2022 – « Cioran dans la cuisine de Lucullus »

Pentru Cioran, mâncatul: un ritual, un act de civilizație, o poziție filozofică.
For Cioran, eating: A ritual, an act of civilization, a philosophical position.
Pour Cioran, manger : Un rituel, un acte de civilisation, une position philosophique.

L’alimentation dans tous ses états. Proche du zéro déchet ou du Greenwashing ?

Une alimentation durable et le mieux manger pour tous enseignés dés l’école ou des applications de „Charity Business” qui permettent de possiblement économiser deci delà quelques tonnes de déchets ?

Face à des politiques démissionnaires depuis 50 ans, se donner bonne conscience, engranger un peu de blé et surfer au passage sur les manques d’un système alimentaire normé par une grande distribution et une agro-industrie toutes puissantes.

🍀💚♻🍅🌎

« La France agricole décline à un rythme extrêmement inquiétant »

« Prenons encore l’exemple de la pomme, lance-t-il. Le président veut en faire un fruit haut de gamme, dénué de la plupart des traitements chimiques, insecticides et autres. Elle est alors vendue en moyenne 1,18 euros. Le tiers des pommes que nous importons proviennent de Pologne. Elles ne sont pas soumises aux mêmes règles sanitaires et entrent en France garnies de substances interdites pour les pomiculteurs français. Cette pomme polonaise est vendue 53 centimes. »

https://www.zoomdici.fr/actualite/laurent-duplomb-la-france-agricole-decline-un-rythme-extremement-inquietant#comments

Le modèle des banques françaises, encore largement dépendant des industries polluantes

Pour les quatre plus grandes banques françaises – BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale et BPCE – les crédits aux entreprises actives dans le secteur le plus émetteur de CO2 du pétrole et du gaz représentent plus de 40 % des émissions de leur portefeuille de crédits aux entreprises. En 2020, les banques françaises sont les premières financeuses européennes des énergies fossiles, selon le rapport « banking on climate chaos ». Entre 2019 et 2020, ces quatre banques ont même augmenté de 22 % leurs financements aux entreprises actives dans les énergies fossiles.

https://www.oxfamfrance.org/climat-et-energie/impact-banques-climat/

Bienvenue à Tbilissi

La première chose qui vous frappera en arrivant à Tbilissi, c’est l’incroyable mélange architectural qui la constitue. Dans cette ville à l’histoire complexe, les bâtiments soviétiques côtoient des rues aux influences haussmanniennes, des constructions de style byzantin, néo-classique ou néo-gothique, ou encore de pures dingueries stylistiques du 21e siècle.

Tiens, on parlerait à l’identique de Bucarest, le Petit Paris de l’Est

https://www.midnight-trains.com/article/welcome-to-tbilissi

„Athénée Palace” devine in (devient en) 2023, „InterContinental Athénée Palace Bucharest”

https://www.hotnews.ro/stiri-esential-25687556-athne-palace-devine-intercontinental-athne-palace-bucharest.htm

Informare de presă

  • Siguranța alimentară și prețul – principalele preocupări ale consumatorilor din România.
  • Sécurité alimentaire et prix – les principales préoccupations des consommateurs en Roumanie.

Siguranța alimentară este pricipalul factor care influențează alegerile consumatorilor din România, atunci când aceștia se află în fața rafturilor din magazine. Astfel, 59% dintre români (46% dintre cetățenii UE) declară că se ghidează în achiziționarea alimentelor după gradul de siguranța al acestora. Pe locul doi se află prețul (48% dintre români vs 54% dintre cetățenii UE), în timp ce gustul reprezintă doar al treilea citeriu în alegerea alimentelor (43% dintre români vs. 51% dintre cetățenii UE).

Și mai mare este procentul atunci când vorbim despre conștientizarea importanței siguranței alimentare. 71% dintre români (70% dintre cetățenii UE) s-au declarat preocupați de acest subiect. Cei mai mulți au auzit despre aditivii din alimente sau băuturi (49% dintre români vs 70% dintre cetățenii UE), despre toxiinfecțiile alimentare cauzate de contaminarea cu bacterii, virusuri sau paraziți (49% dintre români vs 57% dintre cetățenii UE) și despre reziduuri de pesticide din alimente (47% dintre români vs 65% dintre cetățenii UE), acestea fiind la egalitatea cu bolile animalelor (47% dintre români vs 60% dintre cetățenii UE).

Aproximativ 6 din 10 (63% dintre români vs 61% dintre cetățenii UE) indică televiziunea ca fiind principala sursă de informații despre riscurile alimentare, urmată de familie, prieteni, vecini sau colegi (50% dintre români vs 44% dintre cetățenii UE) și internet (27% dintre români vs 37% dintre cetățenii UE).

Mai mult de 8 din 10 respondenți au încredere în medici (81% dintre români vs 89% dintre cetățenii UE), universități/oameni de știință finanțați din fonduri publice (77% dintre români vs 82% dintre cetățenii UE) și fermieri și producători primari (76% dintre români vs 74% dintre cetățenii UE) pentru informații cu privire la riscurile alimentare.

O minoritate dintre consumatori nu și-ar schimba comportamentul în cazul unei alerte alimentare (18% dintre români vs 21% dintre cetățenii UE). Printre acestea, principalele motive invocate sunt: pregătirea alimentelor în modalitate recomandată (34% dintre români vs 45% dintre cetățenii UE) și convingerea că toate alimentele implică un anumit număr de riscuri și sunt imposibil de evitat toate (22% dintre români vs 25% dintre cetățenii UE).

Informațiile au fost relevate în urma unui sondaj Eurobarometru realizat de Autoritatea Europeană pentru Siguranța Alimentelor, în perioada martie-aprilie 2022. Realizat pe baza interviurilor cu 1.000 de români (27.000 de persoane din UE), cercetarea prezintă o imagine  a modului în care europenii aleg alimentele, conștientizează și sunt  preocupați de siguranța alimentară și în cine au încredere pentru informații despre problemele legate de siguranța alimentară.

Serviciul Comunicare și Logistică Documentară

Autoritatea Naţională Sanitară Veterinară şi pentru Siguranţa Alimentelor (A.N.S.V.S.A.) funcţionează ca autoritate de reglementare în domeniul sanitar-veterinar și pentru siguranţa alimentelor, organ de specialitate al administrației publice centrale, cu personalitate juridică, în subordinea Guvernului și în coordonarea prim-ministrului.

L’Autorité Nationale Vétérinaire Sanitaire et de Sécurité Alimentaire (A.N.S.V.S.A.) fonctionne comme une autorité de régulation dans le domaine sanitaire-vétérinaire et pour la sécurité alimentaire, un organe spécialisé de l’administration publique centrale, doté de la personnalité juridique, subordonné au Gouvernement et coordonné par le Premier Ministre.

http://www.ansvsa.ro/blog/siguranta-alimentara-si-pretul-principalele-preocupari-ale-consumatorilor-din-romania/

Le 16 octobre, on célèbrera la « Journée mondiale de l’alimentation ».

Bien que le passage de la chasse et de la cueillette à une production alimentaire fondée sur la culture et l’élevage – autrement dit, la naissance de l’agriculture – se soit produit de façon indépendante dans de nombreuses régions du monde voilà environ 10 000 ans, l’histoire de l’agriculture est riche d’exemples d’échanges interculturels aux conséquences majeures.

La première trace archéologique d’activité agricole en Europe atteste d’une technologie avancée, en l’absence d’outils plus élémentaires.

http://www.fao.org/webcast/home/en/item/6028/icode/

La naissance de l’agriculture

Selon une théorie en vigueur, les populations du Moyen-Orient auraient apporté en Europe leurs outils et leurs technologies. Il semblerait que de telles migrations de populations agricoles aient eu lieu en Afrique, en Amérique centrale et du Sud, en Chine, en Inde et en Asie du Sud-Est.

Pourquoi ces individus se sont-ils déplacés ? L’agriculture, en offrant une source de nourriture plus sûre, entraînait un accroissement de la population, dont une partie finissait par migrer vers de nouvelles terres pour éviter la surpopulation.

Lutter contre le gaspillage alimentaire

Le gouvernement français a lancé, en 2013, une contribution à la journée de l’alimentation sous la forme d’une journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire. L’objectif affiché est de diviser par deux les quantités jetées. Nous ne pouvons ici que saluer cette initiative en stigmatisant les comportements des sociétés „riches” par rapport à l’alimentation !

In Romania

Numai perseverența și consecvența pot muta liniile pe termen lung. Educația nu este sinonimă cu emisiunile de televiziune.

2016 ; Conferinta – Risipa #Alimentara cu Arash Derambarsh

Arash Derambarsh, initiatorul legii anti-risipa din Franta a fost prezenti la Bucuresti in cadrul conferintei Sea Food, eveniment organizat de Sarbatoarea Gustului in co-parteneriat cu Romexpo si cu revista HoRes, alaturi de deputatul Florin Alexe.

http://sarbatoarea-gustului.ro/conferinta-risipa-alimentara-cu-arash-derambarsh-si-chef-jacques-henrio-mof/nggallery/page/2?fbclid=IwAR0f-_j-8l3zjfo0bWeqSOvQ9PHwg3UfbaFiVTsbf413QwwOpBRzrqpY38I

2019 ; Cu Alain Alexanian ; Conferienta internationala „Impreuna combatem risipa alimentara” 2019 cu Departamentul pentru Dezvoltare Durabilă

https://www.facebook.com/SarbatoareaGustului/videos/265452208284458

Lutter contre la malnutrition

Cette page serait incomplète si on y évoquait pas les ravages causés dans le monde par la malnutrition.

Dans un contexte où plus de 3 millions d’enfants de moins de 5 ans meurent chaque année dans le monde de causes de malnutrition, et où 159 millions d’enfants de moins de cinq ans souffrent d’un retard de croissance, l’enjeu est essentiel.

La FAO a décidé la mise en place d’une décennie pour lutter contre la malnutrition et, dans ce cadre, défini ses axes d’action :

  • intégrer la nutrition dans les programmes scolaires,
  • contribuer à la prise en compte de la nutrition dans les politiques des pays particulièrement affectés par la malnutrition,
  • contribuer à accroitre la mobilisation internationale et européenne en faveur de la nutrition,
  • contribuer à la recherche scientifique sur la nutrition,

Ce programme de travail doit être soumis à la prochaine assemblée mondiale de la santé, à la FAO, ainsi qu’au secrétaire général des Nations Unies.

Forum d’investissement Hand in Hand

18-19 octobre 2022 – FAO à Rome, Italie

Le Forum d’investissement, au cœur de l’effort de création de partenariats de l’Initiative, offre une plate-forme aux autorités nationales pour présenter des opportunités d’investissement d’impact aux entreprises, aux banques multilatérales de développement et aux donateurs, en mettant l’accent sur le potentiel de croissance du secteur agricole et les opportunités commerciales nationales. Pour les pays, le financement à long terme des investissements publics est la clé du succès de Hand-in-Hand. Pour les banques multilatérales de développement, leurs structures de financement mixtes et leurs mécanismes d’atténuation des risques peuvent soutenir les investisseurs privés dans les pays les plus pauvres et les plus fragiles et contribuer à renforcer leur rôle dans les pays participants.

Un site à visiter : www.fao.org

Agir pour l’avenir

Un monde durable est un monde où chacun compte.

Les gouvernements, le secteur privé, le secteur universitaire et la société civile et les individus doivent œuvrer de concert et solidairement pour prioriser le droit de tous à la nourriture, la sécurité alimentaire, la nutrition, la paix et l’égalité. En effet, chacun de nous, les jeunes peuvent œuvrer en faveur d’un monde inclusif et durable, en faisant preuve de plus d’empathie et de gentillesse dans nos actions.

Nous devons TOUS être le changement.

European Foodservice Summit – Les (19), 20 et 21 septembre 2023 à Zurich.

Un sommet de haute tenue en comité privilégié. International Foodservice Summit

L’International Foodservice Forum est le plus grand congrès européen de la gastronomie professionnelle. Il a lieu chaque année à Zurich. Une journée entière remplie de conférences de haut niveau et de nombreux réseaux. C’est ici que le who’s who de l’industrie se rencontre.

Thank you, for your participation in  the European Foodservice Summit 2022. We hope you are having/had a great time with lots of learnings and great networking opportunities.

You are already considering coming back next year? Then we have a special offer for you:

As a 2022 participant, you have the opportunity to book your ticket for 2023 at this year’s Early Bird price!

Liste des participants : https://www.food-service.de/media/media/7/EFSS-2022-Participants-Download-62141.pdf

Réserver sa place pour 2023 : https://cloud.mc.hotel-gastromedien.de/EFSS_Anmeldung

Pas moins de 3 conférences, cette dernière semaine à Bucarest.

Elle court, elle court la mode du durable à #Bucarest.

Comme dit le secrétaire d’état du département pour le Développement Durable du gouvernement, (en privé) Sustainability, Sustainability everywhere !

Environnemental & Sustinability Summit au Marmorosch Bucharest organisé par une revue Business les 28 et 29 septembre. Climate Change Summit au théâtre de l’Odéon sponsorisé par la Société Générale les 4 et 5 octobre, et aux mêmes dates le Congrès annuel de l’ESDN sous l’autorité du secrétariat pour le Développement Durable du gouvernement au Hilton (qui deviendra Intercontinental au 1er janvier), si on rajoute le salon Carnexpo/Foodexpo (Salon de la viande & du Food Service) du 29 au 2 octobre où le sujet du durable était bien présent puisque les interrogations quant à l’élevage et l’alimentation de celui-ci posent de sérieuses questions au ministre de l’Environnement (entre sécheresses et inondations depuis plusieurs années), Barna Tánczos, qui se doit d’intervenir durant toutes ces manifestations. La grande question pour les producteurs de viandes roumains est, comment produire plus pour importer moins, plutôt que réduire la consommation de viandes des consommateurs émettrices de GES, roumains qui adorent le „gratar”, le barbecue, à la maison comme dans les parcs une affection ancestrale pour le manger paysan copieux.

Journée Nationale des Produits Agroalimentaires Roumains

Pour le durable, nous allons rencontrer des petits producteurs qui ont réellement assimilés la philosophie du circulaire, ce samedi 8, dans la cour du Ministère de l’Agriculture.

În București, târgul organizat în curtea MADR cu ocazia “Zilei Naționale a Produselor Agroalimentare Românești”, care își va deschide porțile sâmbătă 8 octombrie 2022, ora 9:00, își așteaptă oaspeții cu o gamă variată de produse de calitate: preparate din carne, lapte, produse de panificație și patiserie, legume, fructe proaspete și procesate, băuturi spirtoase și vin, miere, dulcețuri, expuse de producători, fermieri sau operatori economici. De asemenea, la târgul din curtea MADR veți fi întâmpinați pe acordurile Ansamblului Jidvei România și veți putea degusta borș de pește, pregătit de bucătari pricepuți din zona Dobrogei, preparate din carne pe grătar și dulciuri. Oferta pregătită pentru consumatori include produsele atestate tradițional, după o rețetă consacrată, produse montane, precum și cele înregistrate pe scheme de calitate europene, produse certificate ecologic, din toate zonele țării.

https://www.madr.ro/comunicare/7782-sarbatorim-ziua-nationala-a-produselor-agroalimentare-romanesti-prin-targuri-si-evenimente-organizate-la-nivel-national.html